Vive les Œufs

Moins de Viande, mais tout aussi “Plaisir”

Les Œufs que nous consommons ne sont pas fécondés, ils conviennent donc parfaitement aux Végétariens.
Excellente source de protéine (le Blanc), ceux-ci contiennent également du sélénium (dans le jaune), un oligo-élément antioxydant jouant un rôle clé dans plusieurs fonctions de protection de l’organisme, en particulier dans la lutte contre le stress oxydatif.
De la vitamine B2, B12, du Phosphore, du Zinc et de la vitamine A.

Œufs et Cholestérol : la donne a changé, YOUPI !!!
L’idée reçue : manger des œufs donne du cholestérol et nuit à la santé cardio-vasculaire.
Ce mauvais raccourci date des années 1980.
Il vient du fait que le jaune contient du cholestérol et que ce dernier est réputé encrasser les artères.
C’était avant que l’on ne démontre que le cholestérol est utile à l’organisme, que seuls 30% provient de l’alimentation (70% est fabriqué par notre foie) et que ce sont les graisses saturées (charcuteries, viandes grasses, fromages, beurre, plats industriels…) et non le cholestérol alimentaire qui font le lit d’un excès de mauvais cholestérol.
Réalité et petits secrets – Le jaune d’œuf, malgré ses 200mg de cholestérol au regard des 800 à 1000mg dont nous avons besoin par jour (pour fabriquer acides biliaires, vitamine D…), n’augmente pas le taux du mauvais cholestérol (LDL) chez le sujet sain.
Les études l’ont prouvé.- Dans 95% des cas, un adulte peut consommer un à deux œufs chaque jour (trois à quatre chez les sportifs) sans augmenter son cholestérol sanguin ni son risque cardio-vasculaire : les lipides de l’œuf sont de bons lipides insaturés.
Même en cas d’hypercholestérolémie, on peut consommer un à quatre œufs par semaine à condition de ne pas les faire frire, ou de les accompagner de bacon ou de mayonnaise.

2 Œufs = 1 Steak de 100 gr

Idée reçue
Très fragile, l’œuf est facilement contaminé par des bactéries toxiques.
C’est ainsi que l’on a longtemps déconseillé les œufs aux femmes enceintes.
L’œuf est pourtant loin d’être fragile : sa coquille peut résister à 4kg en pression statique et sa cuticule forme une enveloppe qui obstrue les pores de la coquille empêchant la pénétration de micro-organismes extérieurs.
Reste qu’une altération même minime de la coquille accroît les risques de contamination à la salmonelle.
D’où quelques précautions pour profiter sans risques de ses bienfaits.

Œufs et bactéries : 3 précautions de base

  • Ne jamais manger un œuf à coquille fendue : des germes peuvent y avoir pénétré.
  • Ne jamais laver une coquille d’œuf : elle deviendrait poreuse aux germes. En revanche, toujours bien se laver les mains après manipulation.
  • Conserver les œufs au frais et adapter les préparations à l’âge de l’œuf : plus il est jeune, plus ses propriétés naturelles de défense (situées dans le blanc) vis-à-vis des bactéries sont efficaces.

Un œuf coque, poché, destiné à une mayonnaise ou une mousse au chocolat se consomme maximum 9 jours après la ponte.
Jusqu’à 15 jours pour les oeufs au plat, 21 pour une omelette et jusqu’à 30 jours durcis.

Lorsque l’on achète ses œufs dans le commerce, ils comportent un étiquetage riche en informations.
Le marquage FR signifie que la France est le pays d’origine : une garantie supplémentaire.
Tout comme le Label Rouge, créé en 1960 par le ministère de l’Agriculture.

Décoder le marquage

  • 0 = Élevage Biologique (nourriture Bio et herbage en libre parcours).
  • 1= Élevage Plein Air de 2,5 m2 minimum.
  • 2 = Élevage en Liberté, mais en Intérieur (1 m2 pour 7 poules).
  • 3= En Cage avec Nid et Perchoir.

La catégorie
Tous les œufs du commerce sont « catégorie A », cela garantit qu’ils ne sont pas fêlés, qu’ils ne comportent pas de défaut majeur et qu’ils sont frais.
Les œufs destinés à l’industrie agroalimentaire sont des œufs de la « catégorie B », de qualité moindre, car ne présentant plus les caractéristiques de la catégorie A.

Le calibre
Seuls les œufs de catégorie A sont classés en fonction de leur poids.
S = moins de 53 g • M = de 53 à 63 g • L = de 63 à 73 g • XL = plus de 73 g
La taille des œufs dépend de la race de la poule, mais n’est en aucun cas un critère de qualité.

Si nous sommes voisins ou que vous passez pas loin de MA VIE ÉCO
Petit rappel, nous collectons les coquilles d’œufs, pensez à nous ! 

Bon à Savoir
Il n’existe aucune différence nutritionnelle ou de saveur entre un œuf de poule brun et un œuf de poule blanc. La couleur de la coquille dépend en fait de la race de la poule ! Cependant, les œufs bruns ont tendance à avoir une coquille moins fragile, car plus épaisse et un jaune d’une couleur plus foncée que les œufs blancs.